La loi scoute

 

"La Loi Scoute est notre force disciplinaire contraignante. Le scout n'est pas gouverné par des interdictions, mais guidé par des indications positives. La Loi Scoute est établie comme guide de ses actes et non comme instrument de répression de ses défauts."        Baden-Powell, 1919

 

Sur mon honneur et avec la grâce de Dieu, je m'engage à faire de mon mieux pour servir Dieu et l'Eglise catholique, le Roi et la Belgique, aider mon prochain en toutes circonstances, observer la loi scoute.

  • Le scout est loyal en tout et met son honneur à mériter confiance.
  • Le scout est fidèle à Dieu et à l'Eglise catholique, au Roi et à la Belgique à ses parents, à ses chefs et ses subordonnés.
  • Le scout est fait pour servir et sauver son prochain.
  • Le scout est l'ami de tous et le frère de tout autre scout.
  • Le scout est courtois et chevaleresque.
  • Le scout voit dans la nature l'oeuvre de Dieu : il aime les plantes et les animaux.
  • Le scout obéit sans réplique et ne fait rien à moitié.
  • Le scout sourit et chante dans les difficulés.
  • Le scout est économe et prend soin du bien d'autrui.
  • Le scout est propre dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

 

Trois engagements sont liés à la promesse scoute, représentés dans les trois doigts levés :

Le principe personnel ou devoir envers soi-même
Le principe social ou le devoir envers les autres
Le principe spirituel ou le devoir envers Dieu
 

Le pouce qui couvre l'auriculaire représente le fort qui protège le faible.